Défiscalisation et placements à risques

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Prendre des risques peut parfois être un pari gagnant notamment en terme de défiscalisation. Investir dans des placements à risques offre effectivement la possibilité de réduire son impôt de manière considérable.

Sommaire

Souscription au capital de PME

Sous réserve de respecter certaines conditions d’application, acheter des parts de PME, peut permettre de réduire son impôt. En effet, une partie du montant investi est susceptible d’être déduit du montant de l’impôt sur le revenu dû par le contribuable.

Attention toutefois, outre les modalités déclaratives à respecter, l’investisseur doit prendre garde à s’informer au préalable sur la situation de la petite ou moyenne entreprise concernée pour évaluer les risques liés à son investissement.

Lire l'article

Souscription au capital de SOFICA

Passionné de cinéma, vous pouvez investir votre épargne dans l’acquisition d’actions de SOFICA (société de financement du cinéma et de l’audiovisuel). Ces sociétés utilisent les fonds qu’elles collectent grâce à votre investissement pour financer des œuvres audiovisuelles et cinématographiques françaises.

Le risque lié à ces investissements est donc important. Néanmoins, en contrepartie, l’investisseur bénéficie, sous conditions, d’avantages fiscaux importants.

Lire l'article

Souscription de parts de FCPI ET FIP

Les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) et les fonds d’investissement de proximité (FIP) sont des produits de défiscalisation à risques.

Sous réserve de respecter certaines conditions d’application, la souscription de parts au sein de ce type de société donne droit à des réductions d’impôts importantes.

Néanmoins, le caractère risqué de ces placements nécessite d’être très attentif avant d’investir son épargne.

Lire l'article

Même si les avantages fiscaux liés à la souscription de parts de SCPI et de FIP sont importants, il ne faut pas oublier que ces investissements sont des placements à risques.

Ooreka vous guide pour réaliser un investissement réussi. Se faire conseiller par des professionnels permet de réduire les risques et de profiter de son investissement défiscalisant de manière optimale.

Lire l'article

Lire l'article

Conditions d’application

Les réductions d’impôt octroyées lors de la souscription de parts de FCPI et de FIP sont conditionnées au respect de certaines conditions d’application :

Avantages fiscaux

Les réductions d’impôt « souscription au capital de FCPI et de FIP » ne sont pas les seules avantages fiscaux liés à ce type d’investissement.

En effet, il ne faut pas négliger le fait que les plus-values dégagées lors de la vente des parts ne sont pas soumises à l’impôt sur la plus-value, sous conditions.

Enfin, investir dans un FCPI ou un FIP permet, outre les avantages fiscaux, de bénéficier de la rentabilité de ces placements. Connaître la valeur liquidative de ses fonds est donc important pour évaluer si son investissement est réussi ou non.

Lire l'article

Aussi dans la rubrique :

Placements à risques

Sommaire