FIP

À jour en Avril 2018

Écrit par les experts Ooreka
FIP

Investir dans des fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) ou des fonds d'investissement de proximité (FIP) :

  • permet de diminuer le montant de son Impôt sur le revenu (IR) ;

À noter : jusqu'au 31 décembre 2017, ces investissements permettaient également de bénéficier d'une réduction d'impôt au titre de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). La loi de finances pour 2018 a supprimé l'ISF pour le remplacer par l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) depuis le 1er janvier 2018. Désormais, investir dans des FCPI ou de FIP ne donne plus droit à réduction d'impôt au titre de l'IFI.

  • et constitue une solution intéressante de diversification de portefeuille.

Avant de vous engager dans ce placement risqué et à long terme (entre cinq et dix ans), mieux vaut toutefois en connaître ses contraintes :

La composition des FIP

Les fonds d'investissement de proximité (FPI) sont constitués :

  • de 40% maximum de placement librement choisis par le fonds en fonction de sa stratégie d'investissement (actions, obligations, Sicav...)
  • de 60% minimum de titres (actions, parts de SARL) émises par des petites et moyennes entreprises (PME), dont 10% au moins de PME régionales créées ou exerçant une activité depuis moins de cinq ans.

Conditions pour être éligible

Pour être éligibles aux FIP, les PME doivent remplir certaines conditions :

  • avoir leur siège social dans un Etat membre de l'Union européenne, en Norvège ou en Islande ;
  • être soumises à l'impôt sur les sociétés ;
  • ne pas être cotées, sauf exception, sur un marché réglementé français ou étranger ;
  • exercer leur activité dans la zone géographique définie par le fonds, c'est-à-dire une zone correspondant au maximum à trois régions limitrophes françaises.

Toutefois, pour être éligible à la réduction d'impôt IR, les sociétés doivent en outre :

  • employer moins de 250 personnes ;
  • avec un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros ou un bilan n'excédant pas 43 millions d'euros ;
  • être détenu à hauteur de 75% au moins par des personnes physiques ou des entreprises de même nature ;
  • exercer une activité commerciale, industrielle, artisanale, agricole ou libérale ;
  • être en phase d'amorçage, d'extension ou de développement.

À noter : depuis les 1er janvier 2007, les titres de sociétés cotées sur un marché non réglementé (Alternext ou le Marché Libre, par exemple) dont la capitalisation boursière est inférieure à 150 millions d'euros sont éligibles au seuil d'investissement de 60% de l'actif des FCPI. Attention, ces titres ne doivent pas dépasser 20% de l'actif total des FCPI.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Vos objectifs principaux (plusieurs choix possibles) :

Demander des devis

Merci de renseigner les revenus mensuels de votre foyer.

Merci de renseigner vos objectifs.

Merci de renseigner votre année de naissance.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !