Durée d'engagement des FCPI et FIP

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Produit de défiscalisation par excellence, les fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) et les fonds d'investissement de proximité (FIP) sont facilement accessibles aux épargnants.

Il suffit d'un simple clic sur Internet pour télécharger et souscrire à l'un de ces deux types de fonds. Mais, avant d'investir dans le fonds qui vous intéresse, pensez à vérifier :

Un investissement sur le long terme

Les entreprises dans lesquelles investissent les FCPI et les FIP ont besoin de temps pour se développer :

  • pour les FCPI, les sociétés innovantes doivent inventer de nouveaux produits.
  • pour les FIP, les entreprises régionales doivent parvenir à maturité.

La durée de détention avant liquidation du fonds varie d'un fFCPI et d'un FIP à l'autre. Elle est généralement comprise entre six et dix ans.

Blocage des fonds FCPI ou FIP

Vous devez conserver vos parts de FCPI et de FIP au moins cinq ans pour bénéficier des avantages fiscaux.

Il vous faut attendre au moins cinq ans pour demander le rachat de vos parts par le fonds gestionnaire. À moins de trouver un acheteur par vos propres moyens, vous êtes donc contraint de garder vos parts de FCPI et de FIP pendant au moins cinq ans.

Passé ce délai de blocage de cinq ans et avant l'échéance du fonds, vous pouvez demander le rachat de vos parts par la société gestionnaire.

Le rachat n'est alors :

  • pas garanti.
  • pas obligatoirement immédiat.
  • d'un montant pas forcément égal (il est souvent d'ailleurs inférieur) à la dernière valeur liquidative du fonds.

Une sortie du fonds à titre exceptionnel

Avant cinq ans, si la notice du fonds le précise, celui-ci peut être obligé de racheter vos parts :

  • en cas de décès ou de celui de votre conjoint.
  • de votre licenciement ou de celui de votre conjoint.

Les avantages fiscaux échappent alors à toute reprise.