Frais de sortie anticipée des FCPI et FIP

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en juillet 2020

Sommaire

Produits de défiscalisation par excellence, les fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) et les fonds d'investissement de proximité (FIP) donnent accès à des réductions d'impôts. Il faut aussi prendre en compte le rendement de l'investissement lui-même.

Avant de vous engager, n'oubliez donc pas que les rendements éventuels des FCPI et des FIP doivent être pris en compte diminués des frais qui vous seront facturés à différents moments de la vie du fonds :

Un engagement de durée

Les FCPI et les FIP sont des placements de long terme.

Pendant les cinq premières années suivant votre souscription, vous n'avez théoriquement pas le droit de vendre vos parts (voir rubrique Cession de parts).

Après cinq ans et avant la liquidation du fonds, vous pouvez céder vos parts.

Mais des frais de sortie anticipée vous sont éventuellement appliqués.

FCPI et FIP : jusqu'à 6%

L'application des frais lors de sortie anticipée n'est pas automatique.

Tout dépend du gestionnaire auprès duquel vous souscrivez vos parts de FCPI ou de FIP.

N'hésitez pas à interroger votre intermédiaire lors de la souscription de vos parts.

S'il souhaite vous avoir pour client, au moins pendant cinq ans, votre intermédiaire peut faire un geste commercial.

Les indemnités pour sortie anticipée peuvent atteindre 6%.